Syndicat des Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section de la Somme
26 rue F. Petit - BP 90723 - 80007 AMIENS CEDEX 1 | 03 64 26 50 90 | snudi.fo80@yahoo.fr

Rechercher sur le Site

Les PE veulent garder leur statut de fonctionnaire d’État !
Publié le 1er novembre 2015 | Le SNUDI-FO 80

Le Bureau national du SNUDI-FO s’est réuni les 15 et 16 octobre. Il a constaté que la réforme rythmes scolaires, les PEDT, la réforme du collège, la loi de refondation participaient d’une même logique : la territorialisation !

Les ingérences des collectivités territoriales dans l’enseignement sont nombreuses. Ce qui se passe à Chennevrières dans le Val de Marne en est l’exemple le plus caractéristique au point que le secrétaire Général de la FNEC FP FO ait écrit à la ministre et que l’UD FO 94 ait alerté le Préfet. (Voir pièces jointes 1 et 2)

D’autres, comme à Angoulême, placent, de fait, les PE dans la situation d’animateur d’accueil périscolaire (sans aucune rémunération) dessinant les contours d’un cadre d’emploi commun Fonction publique d’État et territoriale.

Les revendications de Force Ouvrière sont constantes et claires :
Les PE ne veulent pas devenir des employés municipaux.
Ils veulent garder leur statut de fonctionnaire d’État !
Le dossier des rythmes scolaires n’est pas clos !

Le SNUDI-FO invite chaque personnel à recenser avec lui les problèmes liés aux rythmes scolaires dans son école ou sa commune et à transmettre au syndicat les faits d’ingérence des collectivités territoriales !

Parallèlement, le blocage du point d’indice des fonctionnaires est confirmé avec la mise en œuvre du plan gouvernemental PPCR (Parcours Professionnels, Carrières, Rémunérations) que Force Ouvrière n’a pas signé. (Voir pièce jointe n°3)
.
Et le ministère prévoit d’aggraver nos obligations de service en modifiant le décret 2008-775 du 30 juillet 2008 (voir pièce jointe n° 4).

La réforme des retraites complémentaires, pour les salariés du privé, préfigure un nouveau report à venir à 63 ans de l’âge de départ à la retraite (voir pièce jointe n°5).

Pour Force Ouvrière, il nous faut organiser un front d’ensemble pour stopper le processus des contre-réformes qui se multiplient. Il faut obtenir l’abrogation des décrets sur les rythmes scolaires et des PEdT.

cale




Documents Liés
PDF - 220.2 ko
PDF - 450.8 ko
Word - 400 ko
PDF - 438.1 ko
PDF - 1.6 Mo
Bulletin d’adhésion 2020

SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo